On croyait le genre western un peu dépassé… Eh bien, non ! et le cinéaste allemand Thomas Arslan nous en fait la démonstration dans son éblouissant Gold. L’arrière-plan est historique : la Ruée vers l’or du Klondike, qui vit près de 100 000 prospecteurs partir pour ce territoire canadien entre 1896 et 1899. Seuls 30 000 à 40 000 y parvinrent et, parmi eux, 4 000 trouvèrent le précieux minerai. Là, nous sommes en 1898. Un groupe d’émigrants allemands se prépare pour un long et périlleux voyage à travers les montagnes vers cette région isolée du Klondike, au climat rude. Chacun cherche à fuir la misère (et parfois d’autres démons). Même si Emily Meyer, une femme seule et déterminée, est au centre de l’aventure, dans l’ensemble, ce sont des vies ordinaires frappées par des fatalités propres au caractère sauvage de ce pays, à travers une nature majestueusement indifférente, que Thomas Arslan met en scène avec sobriété, empathie et une très grande maîtrise du genre. C’est à découvrir et à faire partager !

> Disponible au 1er étage, au rayon DVD (FA ARS)

Envie de voir la bande-annonce ? Cliquez ici !