Journaliste en charge des questions liées au monde agricole en France et dans le monde pour le quotidien Ouest-France, Patrice Moyon a abordé, ce vendredi 30 septembre, la difficile et parfois douloureuse question de l’agriculture. Son regard d’observateur a permis de décrypter et de mieux comprendre les tenants et aboutissants d’une crise qui, de fait, révèle les enjeux posés aux agriculteurs aujourd’hui : après avoir atteint l’un des grands objectifs du 20e siècle pour l’Europe, à savoir son auto-suffisance alimentaire, le modèle productiviste a clairement montré ses limites, notamment environnementales et sanitaires. Mais les agriculteurs restent dépositaires d’une mission fondamentale : nourrir l’humanité. Face à de puissants lobbys qui défendent des intérêts pas toujours compatibles avec ceux des petits producteurs et des consommateurs, face à certains syndicats dont les dirigeants siègent dans trop d’instances pour être vraiment honnêtes, les acteurs du monde paysan ne pourront s’en sortir seuls, mais en s’unissant et en conjuguant leurs intérêts avec ceux des consommateurs. Ce fut, en substance, ce que l’on a pu retenir des échanges très riches entre Patrice Moyon et le public présent et, vraiment, on aurait voulu creuser encore davantage ce passionnant sujet. Un grand merci à Patrice Moyon et à la Maison de l’Europe de Rennes pour avoir ouvert cet espace de débat. Prochain rendez-vous le 18 novembre avec un café européen consacré à la mobilité.